Aliocha

BIO

Auteur, compositeur et interprète, Aliocha est né à Paris en 1993. Il est encore enfant lorsque sa famille s’installe au Québec. La musique fait partie de sa vie depuis longtemps. À l’âge de 10 ans, il entreprend des cours de chant. Quelques années plus tard, il se met à la guitare. Il a 16 ans quand il compose ses premières chansons, marqué par les auteurs-compositeurs américains Bob Dylan et Elliot Smith ainsi que par les Britanniques Nick Drake et Scott Matthews. Des chansons aux univers musicaux qui dérivent entre le folk, le grunge des années 90, le rock et l’Americana.

L’année 2012 marque un tournant pour le jeune musicien alors âgé de 18 ans. Il fait la rencontre de Jean Leloup, artiste qu’il admire énormément. En entendant les compositions d’Aliocha, Leloup le prend sous son aile. Il devient un premier et précieux « mentor ». Dans le studio du vétéran, en compagnie du groupe The Last Assassins avec qui Leloup travaille alors, ils enregistrent plusieurs chansons. La réalisation de cette maquette mènera à une association avec l’étiquette Audiogram, la même année.

Ces derniers quatre ans, Aliocha perfectionne son art entre Montréal, Paris et Los Angeles. Jusqu’au moment où il trouve la synergie parfaite avec le réalisateur français Samy Osta (Feu ! Chatterton, La Femme). Ils enregistrent en Suède, au Svenska Grammofon Studio à Göteborg, avant de terminer la production au studio Question de son à Paris. Son premier EP intitulé Sorry Eyes est disponible depuis l’automne 2016, sur étiquette Audiogram.

Aliocha Schneider est aussi acteur. En 2007, il amorce sa carrière au théâtre dans les pièces Les promesses de l’aube et La vie devant soi, deux textes de Romain Gary. À la télévision, (Tactik, Les Parent) et au grand écran, les cinéastes Léa Pool (Ma mère est chez le coiffeur et La dernière fugue) et Robert Morin (Les 4 soldats) l’ont dirigé. On a également pu le voir dans les deux volets de la série Le Journal d’Aurélie Laflamme.

Il est ensuite de la distribution de deux longs-métrages présentés au dernier Festival international du film de Toronto (TIFF) : Closet Monster (prix du meilleur film canadien) et Ville-Marie, dans lequel il partage la vedette avec l’actrice Monica Bellucci. Aliocha compte d’ailleurs parmi les nouveaux protégés du programme Rising Stars du TIFF, qui se vante de dénicher les prochaines stars canadiennes du septième art!
 

Suivez Aliocha

Prochains concerts