Leif Vollebekk

BIO

Leif Vollebekk n’a pas toujours su chanter, mais presque. C’est pas comme si ses parents étaient musiciens; né à Ottawa en 1985, Vollebekk s’est appris lui-même à jouer aux instruments hérités de son grand-père: l’harmonica, la guitare, le piano et le violon. Partant d’une pratique de chansons folkloriques traditionnelles, des compositions originales ont commencé à lui venir à l’esprit. On aurait dit qu’il avait réussi à pondre de nouvelles chansons déjà immémoriales; après les avoir écrites chez lui, il a fait une percée lors d’un échange collégial en Islande. Vollebekk a commencé à se présenter en concert autour de Reykjavik et Akureyri, mettant la sincérité de ses refrains à l’épreuve tout en y pratiquant son islandais en plein essor. Inland, le premier album de Vollebekk, a été enregistré et mixé en dix jours seulement. 2007 tirait à sa fin et Montréal vivait une semaine et demie enneigée; Vollebekk dormait sur le fauteuil d’un ami tout en ancrant des pistes comme «1921» et «Don’t Go To Klaksvik». Il a reçu l’invitation au légendaire studio montréalais Breakglass Studios – Inland était d’ailleurs le premier album à y avoir été enregistré sur leur console de mixage Neve, outil datant de 1968 et le même qu’aurait utilisé Led Zeppelin pour l’enregistrement de Physical Graffiti, tout fraîchement acquis. Vollebekk s’est installé pour de de bon à Montréal en 2009. Sorti sous la bannière de l’étiquette indie incontournable Nevado Records (John Grant, Bahamas), Inland a été fortement applaudi par la critique. «Beau, mémorable et émouvant» a prononcé NPR. The Independent l’a cité comme étant «intemporel et monumental». Vollebekk a passé les trois prochaines années à tourner partout au Canada, avec d’importantes escales en Europe et aux États-Unis. À la suite d’une tournée nord-américaine avec The Acorn, Vollebekk s’est présenté à de nombreux festivals internationaux, dont SXSW (2011, 2012, 2013), CMW (2011, 2012, 2013), NXNE (2010), End Of The Road (2011, 2012) et POP Montréal (2011, 2012 et une tête d’affiche en 2013). 2011 a été très achalandée, comprenant deux tournées au UK et en Irlande, et trois en France, gérées par l’agence de premier rang Uni-T. En 2012 et 2013, Vollebekk a été invité aux Communion Music Showcases de Londres et New York, dirigés par Ben Lovett, membre de Mumford & Sons. En février de 2013, Vollebekk a lancé son second album, North Americana. Avec des arrangements pour cordes par Sarah Neufeld de Arcade Fire, cette création est advenue de sessions avec les producteurs Tom Gloady (Sigur Rós, Patti Smith), Howard Billerman (Arcade Fire, Coeur de Pirate) et John Simon (créateur responsable pour Music From Big Pink de Bob Dylan et Songs of Leonard Cohen). Conçu à Montréal, New York et en France, il a été décrit comme étant «la recherche continue de la prise parfaite», et paraît sur l’étiquette Outside Music (Besnard Lakes, Billy Bragg, Tinariwen). Plus tôt cette année, Vollebekk a entamé une résidence mensuelle au Rockwood Music Hall à New York. Lors du Festival de Jazz de Montréal de 2013, il a joué une série de trois spectacles à guichet fermé dans le cadre d’une résidence au Musée d’art contemporain. À la suite d’une parution sur Q à CBC, l’émission culturelle la plus importante sur les ondes canadiennes, le segment dont Vollebekk était l’invité a fait l’objet d’une rediffusion, Best Of Q. Vollebekk a fait l’affiche avec de nombreux artistes, y compris Daniel Lanois, Patrick Watson, les Barr Brothers, Beth Orton, Basia Bulat, Sam Amidon, Willy Mason, Plants and Animals, Little Scream, Angus & Julia Stone, et Coeur de Pirate, parmi tant d’autres. Il a été le lauréat de plusieurs des plus importants prix pour l’émergence dans la chanson canadienne: le Prix des FrancoFolies (octroyé lors du Festival International de Granby) en 2003, ainsi que celui de la compétition de la chanson Ontario Pop de la même année. Il a également reçu le prix Galaxie de l’Étoile montante. Vollebekk est présentement en plein coeur d’une tournée majeure. Pour les mois à venir, il se voit commis à de nombreuses dates aux États-Unis, au Canada et ailleurs.

Suivez Leif Vollebekk

Extraits

Prochains concerts