Miracle Fortress

Contacts

Management

OPAK Media

Olivier Sirois

Agent

Paradigm Agency

Andre Guerette

Label

Secret City Records

Andrew Rose

Publicité

Secret City Records

Magali Ould

Édition

Secret City Publishing

Justin West

Téléchargements médias

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Miracle Fortress

BIO

Was I The Wave? est le deuxième album longuement attendu du musicien et producteur montréalais Miracle Fortress (Graham Van Pelt).
Miracle Fortress a obtenu une reconnaissance internationale en 2007 avec son premier album Five Roses, une collection unique de “shoegazey pop” psychédélique, couvert d’éloges par de nombreuses sources.

The Guardian lui a accordé 5 étoiles, le qualifiant de “splendide, du début à la fin”, pour Spin “la dernière révélation montréalaise est un pur remontant pop” avec 4 étoiles et pour la Gazette Montréal c’est un “chef d’oeuvre indie-rock sinth pop” avec 5 étoiles.

En effet, cet album adoré a été suivi de très près par ceux qui se tiennent au courant et a également été sélectionné par le Prix Polaris Canada cette même année, aux côtés de Neon Bible d’Arcade Fire et de The Reminder de Feist.

Bien que Van Pelt ait été occupé depuis le lancement de Five Roses avec le plus extraverti groupe Think About Life, Miracle Fortress s’est tenu relativement discret jusqu’à maintenant.

Même si le style diffère de son premier album, Was I The Wave? offre tout de même quelques resemblances et nous fait encore voyager dans l’esprit musical unique de Van Pelt.

On ne qualifiera pas cet album d’indie-rock, la prestation étant essentiellement électronique, il ne sera cependant pas trop difficile pour les fans de reconnaître la signature de marque de Van Pelt.

Tout comme Five Roses, l’album a été créé dans l’isolement du début à la fin avec Van Pelt comme compositeur, arrangeur, artiste, producteur et ingénieur.

Résultant de sa personnalité occasionnellement anachorétique, de nombreuses chansons expriment l’aliénation, l’anonymat ou encore le fort désir d’intimité.

La première partie de l’album garde délibérément une atmosphere chargée avec des moments de tension, d’anxiété et de soulagement.
La seconde partie est plus accessible et personnelle, la production offrant des espaces d’ouverture que les paroles renforcent avec une narration plus directe, inspirée par l’équilibre d’une vie privée comblée.

Was I The Wave? fontionne néanmoins comme une succession rapide, les faces A et B reflétant respectivement l’humeur tantôt sombre, tantôt joyeuse de Miracle Fortress.

Ecoute en mode “répétition” et à haut volume recommandée.

Suivez Miracle Fortress

Extraits

Prochains concerts