Patrick Watson

Contacts

Management

OPAK MEDIA

Olivier Sirois

Label - Canada

Secret City Records

Justin West

Label - Le Monde

Domino Records

Justin Gressley

Édition

Secret City Publishing

Justin West

Agent - Québec

Paradigm Agency

Andre Guerette

Agent - Canada / Asie / Australie

The Agency Group

Rob Zifarelli

Agent - Europe

CAA

Paul Wilson

Agent - É-U

Paradigm Agency

Ryan Farlow

Téléchargements médias

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Patrick Watson

BIO

  S’approchant à présent de leur première décennie en tant que groupe, le parcours a vraiment été intéressant pour Patrick Watson et ses compagnons. Ayant déjà joué pour plus de 100 000 personnes au Festival international de jazz de Montréal en 2009, ayant performé devant un orchestre complet en 2011 à Amsterdam et à nouveau dans la ville où Watson habite, Montréal, en 2013, et ayant plus récemment interprété deux chansons dans le film épique en 3D de Wim Wenders “Every Thing Will Be Fine”, quelle est la prochaine étape? Alors qu’ils s’apprêtent à lancer leur album le plus solide jusqu’à maintenant, Watson et son groupe insistent qu’ils ne font que commencer. Love Songs For Robots est la 5e parution de Patrick Watson depuis qu’il a commencé à galvaniser le public avec ce « projet temporaire » en 2006 en lançant “Close To Paradise”, son premier disque acclamé par la critique. Cette carte de visite allait annoncer haut et fort sa présence, se vendant à plus de 100 000 exemplaires. Son dernier opus dans sa discographie déjà impressionnante fait suite au totalement époustouflant “Adventures In Your Own Backyard”, paru en 2012. Des éléments caractéristiques tels que son chant falsetto feutré demeurent le vaisseau transportant sa vaste et profonde sensibilité, mais Love Songs For Robots présente fièrement un Watson quittant le port pour une fois de plus naviguer dans des eaux inexplorées. Dès le crescendo du paysage sonore éthéré ouvrant la pièce titre qui marque le début de l’album, l’auditeur est lentement aspiré dans l’univers de Watson, où se révèlent des moments musicaux aussi exigeants qu’ils sont réconfortants. Les destinations sont astucieusement dissimulées alors que nous sommes invités à simplement apprécier le décor luxuriant le long d’une route qui inclut de soudains virages expérimentaux et progressifs, des mouvements grandioses qui côtoient une intrépide austérité – le tout formant une vue panoramique qui pourrait seulement provenir de la lentille de Watson. Ses perles lyriques durement gagnées sont maintenant guidées à travers des influences psychédéliques et soul nouvellement découvertes, tandis que des instrumentations et des arrangements champ gauche recouvrent les sentiers battus et font de ceci une déclaration enrichissante et véritablement originale. Sans aucun doute, Love Songs for Robots porte le cachet indélébile de Watson et parvient à créer une œuvre qui est non seulement saisissante, audacieuse et profondément personnelle, mais qui représente aussi son zénith créatif à ce jour. Il est bien trop rare de voir un artiste qui a le cœur sur la main tout en ne se lassant jamais du combat contre le cynisme et la cruauté, mais Watson et son groupe continuent de toucher la cible.

Suivez Patrick Watson

Extraits

Prochains concerts